top of page

Forcées à ne pas garder leur enfant...

.

De nombreuses jeunes filles par le passé se sont vues contraintes et forcées - parfois à leur insu - par leur famille, à ne pas garder l'enfant qu'elles portaient..

.

Elles étaient non mariées et ces grossesses auraient jeté le déshonneur sur la famille et sur elles mêmes..dans des époques pas si anciennes, les parents choisissent les époux des filles, pour de nombreuses raisons différentes et la virginité de ces jeunes filles étaient garantes des bonnes mœurs de sa famille, du devenir de ces jeunes filles..

.

Qui marierait une "mère fille" ?

.

Combien de mères (ou de pères) ont forcé leurs filles à avorter ou leur ont fait boire des breuvages à leur insu ?

.

Combien de jeunes filles sont parfois mortes ou traumatisées suite à ces événements ?

.

Les conséquences dans la lignée, peuvent être multiple, suite à ces traumas (relations mères filles / sexualité / pathologies / stérilité...).

.

V. m'a contacté pour des pathologies physiques au niveau de sa poitrine - pathologies que portaient aussi sa mère qui en est décédée..

.

V. est réfractaire - rebelle, à la médecine classique, elle refuse systématiquement tout traitement médical et préfère faire appel à la médecine alternative..

.

Dans sa séance et en remontant les mémoires pour atteindre l'événement source, nous sommes tombées sur l'histoire d'une jeune fille enceinte dont la mère lui à fait boire un breuvage abortif, à son insu, afin qu'elle ne puisse pas garder son enfant.

.

En lui remettant ce breuvage, la mère à menti: elle lui a dit que c'était pour la soigner ses nausées et effet de cette maternité..

.

La jeune fille en est morte et s'est distillé dans l'arbre cette mémoire de "poison" lié symboliquement au sein maternel - mais aussi cette réticence, méfiance énorme à tout médicament ou remède ainsi que des relations très altérées de mères en filles..des fausses couches...

.

En libérant la mémoire par la reconnaissance des faits, des enfants non nés, par la parole posée, par l'émotion qui avait été refoulée et qui est re connectée, par les rituels, V. s'est permise de libérer ce secret de famille, cette charge émotionnelle engrammée...

.

Je lui souhaite de tout coeur de belles guérisons sur tous les plans

.

source image pinterest


9 vues0 commentaire
bottom of page