Serment de ne pas quitter ses terres et ceux qu'on aime sous peine de brûler...

Serment de ne pas quitter ses terres et ceux qu'on aime sous peine de brûler... . L a déclenché de fortes inflammations l'empêchant quasi de se déplacer depuis qu'elle vit en mode "nomade" depuis plusieurs mois. . Nous sommes allés explorer ces symptômes qui nous ont conduit à une mémoire d'un de ses ancêtres qui, dans sa vie de jeune homme, avait quitté son village et sa famille, sa compagne "pour faire fortune". . Ce départ et les années passant - un homme de moins (et le seul) de la maison, avait plongé ceux qu'il a laissés derrière, dans un désarroi engendrant misère et décès de son jeune enfant. . Lorsque cet homme est revenu au village, devenu riche de manière peu orthodoxe et perverti par l'argent et le pouvoir, ses proches ne l'ont pas reconnus.Il était devenu aigri, avide de pouvoir, avare, menant une vie de vices et s'autoproclamant "chef" de son village. . Cet homme dédaigneux, rabaissant son monde, à été brûlé ainsi que tous ses biens par la colère du village et par sa mère et sa compagne. . Sa mère et son épouse, pensant que son âme était perdue ou vendue au diable, ont allumé ce feu dans cette "conscience" de le libérer de ses abîmes..accompagnés des villageois excédés.

Et c'est ce qui c'est passé.. A l'article de sa mort, cet homme a reconnecté à son cœur, à son âme d'enfant et a réalisé tout le mal qu'il avait pu faire à sa famille. . Il s'est alors fait le serment de ne plus jamais quitter ses terres et ceux qu'il aime...et à de nouveau vivre le feu dans sa chair si jamais il devait oublier sa promesse. . En adoptant ce mode de vie nomade, L a redéclenché la promesse et les interdits associés de cette mémoire.. . Durant la séance, L. conscientise que toute sa famille est restée fidèle à 100% de cette mémoire - cela la touche beaucoup.. . L. a pu libérer cette promesse, ramener la paix et guérison dans cette mémoire familiale. . Je lui souhaite d'arpenter le monde, libre et légère, connectée à son seul feu sacré et à son libre arbitre désormais . . Cette semaine j'ai accompagné une personne qui portait un serment contraire : "le serment du pélerin" - sacré promesse du passé qui "oblige" à se delester de tout et à marcher - être en mouvement sans attache, constamment ! . Je vous en parlerai dans un autre post dedié ! . . Les récits partagés ne sont que des résumés des thématiques et de certains points vus en séances - Ils restent anonymes et sont partagés dans l'unique but de toucher, peut être, et en resonance, une ou des personnes porteuses des mêmes blocages et leur apporter ainsi une clé de conscientisation et de libération.. . Nous sommes tous reliés






source image : https://www.pinterest.fr/pin/359795457741162476/

7 vues0 commentaire